Le Glossaire de l'ISU contient des termes statistiques relatifs à l'éducation, la science et technologie, la culture et la communication. Certains termes sont traduits dans une ou plusieurs langues suivantes : Arabe, Anglais, Chinois, Français, Espagnol et Russe. D'autres présentent des informations plus détaillées, telles les définitions, les formules de calcul pour indicateurs et les sources. Les indicateurs sont identifiés par un astérisque.

Ce Glossaire est un outil vivant, actualisé régulièrement par l'ISU. Afin de l'enrichir et d'en améliorer la qualité, les utilisateurs sont invités à envoyer leurs commentaires et suggestions à uis.information@unesco.org.
Naviguer par lettre
Chercher par mot
  • Langue
  • Anglais
  • Français
  • Espagnol
  • Arabe
  • Russe
  • Chinois
Naviguer par étiquette
Afficher tous les termes dans une seule page

Proportion d’enfants et de jeunes (a) en 2e ou 3e année d’études ; (b) en fin de cycle primaire ; et (c) en fin de premier cycle du secondaire ayant atteint au moins le seuil minimal de compétence en (i) lecture et en (ii) mathématiques, par sexe

Définition
Indicateur ODD 4.1.1: Pourcentage d'enfants dans l'enseignement primaire et à la fin de l'enseignement secondaire atteignant au moins un niveau minimum de compétence en lecture et en mathématiques.

Si de nombreux pays collectent déjà des données sur les compétences de base, les données sont rarement comparables. Les normes de maîtrise de la lecture pour un enfant au Japon à la fin de l'enseignement primaire peuvent être très différentes de ce que l'on attend d'un enfant en France. Le but des mesures communes de l'apprentissage n'est pas d'effacer ces différences, qui peuvent être basées sur le contexte culturel, mais de créer un échafaudage, ou un cadre, pour chaque domaine d'apprentissage, basé sur des acquis d'apprentissage convenus à chacun des points de mesure.
Source de la définition
Institut de statistique de l'UNESCO
http://tcg.uis.unesco.org/wp-content/uploads/sites/4/2020/09/Metadata-4.1.1.pdf
But
Les gouvernements, les enseignants et les parents veulent tous savoir si leurs enfants sont suffisamment préparés pour devenir des membres productifs de la société, en particulier sur le marché du travail mondialisé d’aujourd’hui. Ces données permettront de comparer les performances des élèves dans les matières nécessaires à l'apprentissage tout au long de la vie. Les données sur les compétences permettront également de savoir où les politiques éducatives, les stratégies d'apprentissage ou les types d'enseignement peuvent donner de meilleurs résultats, fournissant un point de départ pour les réformes politiques.
Méthode de calcul
Nombre d'enfants et / ou de jeunes au niveau d'enseignement pertinent n dans une année donnée t atteignant ou dépassant le niveau de compétence prédéfini dans une matière donnée s, exprimé en pourcentage du nombre total d'enfants et / ou de jeunes au stade de l'enseignement n, à l'année t, à tout niveau de compétence dans la matière s.
Données exigées
- Répartition du nombre d'enfants et / ou de jeunes à un stade d'enseignement donné au cours d'une année donnée qui se situent au-dessus et en dessous du niveau de compétence prédéfini;
- Nombre total d'enfants et / ou de jeunes à un stade d'enseignement donné au cours d'une année donnée qui sont au-dessus et en dessous du niveau de compétence prédéfini;
- Cartographie CITE par pays.
Source de données
- Évaluations internationales (Programme pour l'évaluation internationale des élèves (PISA), Programme pour l'évaluation internationale des étudiants pour le développement (PISA-D), Trends in International Mathematics and Science Study (TIMSS), Progress in International Reading Literacy Study (PIRLS));
- Évaluations régionales (El Laboratorio Latino americano de Evaluación de la Calidad de la Educación (LLECE), Programme d'analyse des systèmes éducatifs de la confemen (PASEC), Consortium de l'Afrique australe et orientale pour le suivi de la qualité de l'éducation (SACMEQ), Pacific Islands Literacy and Évaluation de la numératie (PILNA)), Métriques d'apprentissage primaire en Asie du Sud-Est (SEA-PLM);
- Données des évaluations nationales collectées via le catalogue des évaluations des apprentissages (CLA) et / ou disponibles dans les rapports nationaux;
- Évaluations basées sur la population (Early Grade Reading Assessment (EGRA) et Early Grade Mathematics Assessment (EGMA), UNICEF Multiple Indicator Cluster Surveys (MICS), People's Action for Learning (PAL) NETWORK: eg Annual Status of Education Report (ASER), UWEZO) , etc.)).
Formule
Proportion d’enfants et de jeunes (a) en 2e ou 3e année d’études ; (b) en fin de cycle primaire ; et (c) en fin de premier cycle du secondaire ayant atteint au moins le seuil minimal de compétence en (i) lecture et en (ii) mathématiques, par sexe
Proportion d’enfants et de jeunes (a) en 2e ou 3e année d’études ; (b) en fin de cycle primaire ; et (c) en fin de premier cycle du secondaire ayant atteint au moins le seuil minimal de compétence en (i) lecture et en (ii) mathématiques, par sexe Le nombre d' enfants et des jeunes au stade de l'enseignement n , à l' année t, qui ont atteint ou dépassé le niveau minimum de compétence dans le sujet s.
Proportion d’enfants et de jeunes (a) en 2e ou 3e année d’études ; (b) en fin de cycle primaire ; et (c) en fin de premier cycle du secondaire ayant atteint au moins le seuil minimal de compétence en (i) lecture et en (ii) mathématiques, par sexe le nombre d'enfants et de jeunes au stade de l'enseignement n, à l'année t, quel que soit le niveau de compétence dans la matière s.
Proportion d’enfants et de jeunes (a) en 2e ou 3e année d’études ; (b) en fin de cycle primaire ; et (c) en fin de premier cycle du secondaire ayant atteint au moins le seuil minimal de compétence en (i) lecture et en (ii) mathématiques, par sexe le niveau de scolarité évalué
Proportion d’enfants et de jeunes (a) en 2e ou 3e année d’études ; (b) en fin de cycle primaire ; et (c) en fin de premier cycle du secondaire ayant atteint au moins le seuil minimal de compétence en (i) lecture et en (ii) mathématiques, par sexe le sujet qui a été évalué (lecture ou mathématiques).
Types de désagrégation
La ventilation par sexe est la ventilation minimale attendue de cet indicateur. La ventilation par âge ou groupe d'âge, lieu, statut socio-économique, statut d'immigrant, origine ethnique et langue du test à la maison doit également être déclarée. Les indices de parité sont estimés dans le rapport de l'indicateur 4.5.1 et soumis à l'approbation du pays.
Interprétation
Plus la valeur de l'indicateur est élevée, plus la proportion d'enfants ou de jeunes adultes ayant acquis le niveau minimum de compétences significatives est élevée.
Standard de qualité
L'ISU tient à jour une base de données mondiale sur les évaluations de l'apprentissage dans l'éducation de base. L'inclusion d'un point de données dans la base de données pour montrer la transparence est complétée en suivant un protocole et est examinée par les points focaux techniques de l'ISU pour assurer la cohérence et la qualité globale des données, sur la base d'un ensemble de critères objectifs garantissant que seuls les plus récents et fiables les informations sont incluses dans la base de données. Ces critères comprennent: les sources de données doivent inclure une documentation appropriée; les valeurs des données doivent être représentatives au niveau de la population nationale et, dans le cas contraire, être notées en bas de page; les valeurs des données sont basées sur un échantillon suffisamment grand; le cadre d'évaluation de l'apprentissage couvre l'ensemble minimal de contenus dans le cadre de contenu global et les niveaux de compétence sont alignés sur le niveau de compétence minimal (MPL) tel que défini dans le cadre de compétence mondial; et les données sont plausibles et basées sur les tendances et la cohérence avec les estimations publiées / communiquées antérieurement pour l'indicateur.
Limitations
Telles que mesurées actuellement, la plupart des évaluations de l'apprentissage à grande échelle se concentrent uniquement sur la population scolaire. L'ISU a proposé un ajustement de l'indicateur 4.1.1 pour tenir compte des différences de taux de non-scolarisation et d'achèvement entre les pays. Un deuxième défi est la disponibilité des données, car de nombreux pays ne procèdent pas régulièrement à des évaluations représentatives au niveau national et / ou ne participent à aucun programme international. Enfin, les mesures de l'apprentissage en elles-mêmes ne peuvent donner qu'une image incomplète de la qualité de l'éducation dans un pays; cependant, ils offrent des informations qui peuvent aider les pays à définir leurs propres politiques et objectifs pour s'assurer que personne n'est laissé pour compte.

Proportion of children and young people (a) in grades 2/3; (b) at the end of primary; and (c) at the end of lower secondary achieving at least a minimum proficiency level in (i) reading and (ii) mathematics, by sex

Definition
SDG Indicator 4.1.1: Percentage of children in primary education and at the end of secondary education reaching at least a minimum proficiency level in reading and mathematics.

While many countries already collect data on basic competencies, the data are rarely comparable. The standards for reading proficiency for a child in Japan at the end of primary education may be quite different from what is expected of a child in France . The purpose of common measures of learning is not to erase such differences, which may be based on cultural context, but to create a scaffold, or framework, for each learning domain, based on agreed learning outcomes at each of the points of measurement.
Source Definition
UNESCO Institute for Statistics
http://tcg.uis.unesco.org/wp-content/uploads/sites/4/2020/09/Metadata-4.1.1.pdf
Purpose
Governments, teachers and parents all want to know whether their children are adequately prepared to be productive members of society, particularly in today’s globalised labour market. These data will provide a way to compare student performance in subject matters necessary for lifelong learning. Proficiency data will also shed light on where education policies, learning strategies or types of teaching may be yielding better results, providing a starting point for policy reforms.
Calculation Method
Number of children and/or young people at the relevant stage of education n in a given year t achieving or exceeding the pre-defined proficiency level in a given subject s, expressed as a percentage of the total number of children and/or young people at stage of education n, in year t, in any proficiency level in subject s.
Data Required
• Distribution of the number of children and/or young people at a given stage of education in a given year who are above and below the pre-defined proficiency level;
• Total number of children and/or young people at a given stage of education in a given year who are above and below the pre-defined proficiency level;
• ISCED mapping by country.
Data Source
• International assessments (Programme for International Student Assessment (PISA), Programme for International Student Assessment for Development (PISA-D), Trends in International Mathematics and Science Study (TIMSS), Progress in International Reading Literacy Study (PIRLS));
• Regional assessments (El Laboratorio Latino americano de Evaluación de la Calidad de la Educación (LLECE), Programme d’analyse des systèmes éducatifs de la confemen (PASEC), Southern and Eastern Africa Consortium for Monitoring Education Quality (SACMEQ), Pacific Islands Literacy and Numeracy Assessment (PILNA)), Southeast Asia Primary Learning Metrics (SEA-PLM);
• National assessments data collected through the Catalogue of Learning Assessments (CLA) and/or available in national reports;
• Population-based assessments (Early Grade Reading Assessment (EGRA) and Early Grade Mathematics Assessment (EGMA), UNICEF Multiple Indicator Cluster Surveys (MICS), People’s Action for Learning (PAL) NETWORK: e.g. Annual Status of Education Report (ASER), UWEZO, etc.)).
Formula
Proportion of children and young people (a) in grades 2/3; (b) at the end of primary; and (c) at the end of lower secondary achieving at least a minimum proficiency level in (i) reading and (ii) mathematics, by sex
where
Proportion of children and young people (a) in grades 2/3; (b) at the end of primary; and (c) at the end of lower secondary achieving at least a minimum proficiency level in (i) reading and (ii) mathematics, by sex the number of children and young people at stage of education n, in year t, who have achieved or exceeded the minimum proficiency level in subject s.
Proportion of children and young people (a) in grades 2/3; (b) at the end of primary; and (c) at the end of lower secondary achieving at least a minimum proficiency level in (i) reading and (ii) mathematics, by sex the number of children and young people at stage of education n, in year t, in any proficiency level in subject s.
Proportion of children and young people (a) in grades 2/3; (b) at the end of primary; and (c) at the end of lower secondary achieving at least a minimum proficiency level in (i) reading and (ii) mathematics, by sex the stage of education that was assessed
Proportion of children and young people (a) in grades 2/3; (b) at the end of primary; and (c) at the end of lower secondary achieving at least a minimum proficiency level in (i) reading and (ii) mathematics, by sex the subject that was assessed (reading or mathematics).
Types of Disaggregation
Disaggregation by sex is the minimum disaggregation expected this indicator. Disaggregation by age or age-group, location, socio-economic status, immigrant status, ethnicity and language of the test at home should also be reported. Parity indexes are estimated in the reporting of Indicator 4.5.1 and subject to country's approval.
Interpretation
The higher the value of the indicator, the higher the proportion of children or young adults who have acquired the minimum level of meaningful competencies.
Quality Standards
The UIS maintains a global database on learning assessments in basic education. The inclusion a of data point in the database to show transparency is completed by following a protocol and is reviewed by UIS technical focal points to ensure consistency and overall data quality, based on a set of objective criteria to ensure that only the most recent and reliable information are included in the database. These criteria include: data sources must include proper documentation; data values must be representative at the national population level and, if not, should be footnoted; data values are based on a sufficiently large sample; learning assessments framework are covering the minimum set of contents in the global content framework and levels of proficiency are aligned to the minimum proficiency level (MPL) as defined in the global proficiency framework; and data are plausible and based on trends and consistency with previously published/reported estimates for the indicator.
Limitations
As currently measured, most large scale learning assessments are focused only on in-school population. The UIS has proposed an adjustment of the indicator 4.1.1 to account for differences in out-of-school rates and completion between countries. A second challenge is the data availability, as many countries do not conduct nationally representative assessments on a regular basis and/or do not participate in any international programme.

Finally, measures of learning by themselves can only provide an incomplete picture of the quality of education in a country; however, they do offer insight that can help countries set their own policies and targets to ensure that no one is left behind.