Le Glossaire de l'ISU contient des termes statistiques relatifs à l'éducation, la science et technologie, la culture et la communication. Certains termes sont traduits dans une ou plusieurs langues suivantes : Arabe, Anglais, Chinois, Français, Espagnol et Russe. D'autres présentent des informations plus détaillées, telles les définitions, les formules de calcul pour indicateurs et les sources. Les indicateurs sont identifiés par un astérisque.

Ce Glossaire est un outil vivant, actualisé régulièrement par l'ISU. Afin de l'enrichir et d'en améliorer la qualité, les utilisateurs sont invités à envoyer leurs commentaires et suggestions à uis.information@unesco.org.
Naviguer par lettre
Chercher par mot
  • Langue
  • Anglais
  • Français
  • Espagnol
  • Arabe
  • Russe
  • Chinois
Naviguer par étiquette
Afficher tous les termes dans une seule page

Dépenses privées en patrimoine (Pourcentage) *

Définition
Financement provenant de sources privées (ménages, entreprises, sponsors et sources internationales) pour la préservation, la protection et la conservation du patrimoine culturel et / ou naturel exprimé en pourcentage des dépenses publiques totales (public, privé) en patrimoine pour une année donnée.
Source de la définition
Institut de statistique de l'UNESCO
But
Cet indicateur mesure la part des investissements privés consacrées à la préservation, la protection et la conservation du patrimoine culturel et/ou naturel comparée aux dépenses totales (public, privé) en patrimoine d'un pays au fil du temps. Surveiller l'évolution dans le temps des efforts nationaux privés pour la protection et la sauvegarde du patrimoine culturel et/ou naturel comparé aux efforts gouvernementaux.
Méthode de calcul
L'indicateur est calculé en divisant le total des financements privés en patrimoine par les dépenses totales (publiques et privées) en patrimoine au cours d’une année donnée et multiplier le résultat par 100.
Données exigées
Données sur le financement privé provenant des ménages ou d'autres sources comme les dons, les parrainages et d'autres sources internationales.
Source de données
Les dépenses culturelles des ménages sont collectées au moyen d’enquêtes générales sur les dépenses de consommation ou d’enquêtes spécifiques sur la participation et la consommation culturelles.

Les données sur d’autres sources privées de financement du patrimoine, (telles que le parrainage d’entreprise et la philanthropie; les dons privés) sont rarement collectées systématiquement et nécessiteront souvent des enquêtes supplémentaires, requérant des important travaux analytiques et préparatoires et ainsi que des plaidoyers.

Les sources internationales peuvent être disponibles via les systèmes financiers gouvernementaux lorsqu'elles sont inscrites au budget, et un financement international hors budget peut parfois être disponible via les systèmes gouvernementaux de gestion de l'aide, bien que rarement avec la désagrégation nécessaire (par exemple, pour le patrimoine uniquement). Les sources de données pour le financement international, telles que les données de l'aide publique au développement extraites de la base de données OCDE-CAD, peuvent être utilisées en complément, mais présentent souvent des problèmes de compatibilité avec d’autres sources, telles que les archives gouvernementales.
"
Formule
Dépenses privées en patrimoine (Pourcentage)
Dépenses privées en patrimoine (Pourcentage) Dépenses privées en patrimoine en pourcentage des dépenses totales pour la préservation, la protection et la conservation du patrimoine culturel et / ou naturel
Dépenses privées en patrimoine (Pourcentage) Dépenses totales (publiques et privées) pour la préservation, la protection et la conservation du patrimoine culturel et / ou naturel
Dépenses privées en patrimoine (Pourcentage) Somme des dépenses privées pour tous les niveaux de gouvernement pour la préservation, la protection et la conservation du patrimoine culturel et / ou naturel
Types de désagrégation
Par type de patrimoine (culturel, naturel)
Interprétation
Une valeur supérieure indiquerait un engagement supérieur de la part des donateurs (national ou international) afin de protéger le patrimoine national d'un pays donné. Pour l'international, cela pourrait indiquer un degré supérieur de dépendance à l'égard de l'aide pour la protection du patrimoine pour les gouvernement.
Limitations
En général, la disponibilité des données sur les dépenses privées pour le patrimoine est considérablement réduite, de sorte qu'il faudra plusieurs années, un renforcement des capacités et des investissements financiers pour augmenter la couverture à un niveau acceptable.

Cet indicateur comprend les investissements monétaires privés en patrimoine. Il ne mesure pas les facteurs non monétaires tels que les réglementations nationales ou les politiques nationales / locales pour la préservation, la protection et la conservation du patrimoine culturel et / ou naturel national. Ces politiques pourraient prendre la forme d'incitations fiscales telles que des exemptions fiscales pour les dons ou les parrainages.
"

Private expenditure on heritage (Percentage) *

Definition
Share of funding from private source in the preservation, protection and conservation of cultural and/or natural heritage expressed as a percentage of total heritage expenditure for a given year.
Source Definition
UNESCO Institute for statistics
Purpose
This indicator measures the share of private expenditure dedicated to the preservation, protection and conservation of cultural and/or natural heritage compared to total (public and private) expenditure on heritage over time. To monitor change over time of private entities efforts for the protection and safeguard of cultural and/or natural heritage compared to governmental efforts.
Calculation Method
The indicator is calculated by dividing total private funding in heritage by total (public and private) heritage expenditure of a country in a given year and multiply the results by 100.
Data Required
Private funding on heritage from households, other private sources such as donations, sponsorship or international sources.
Data Source
Household expenditure on culture is collected through general consumption expenditure surveys or dedicated cultural participation and consumption surveys.

Data on other private sources of funding for heritage such (e.g. corporate sponsorship and philanthropy; private donations) are rarely collected systematically and would often require additional surveys proceeded by significant analytical, preparatory and advocacy work.

International sources may be available through governmental financial systems when they are recorded on-budget, and off-budget international funding may sometimes be available through governmental aid management systems, although rarely with the disaggregation needed (ex. For heritage only). Data sources for international funding, such as the Official Development Aid data from the OECD-DAC database may be used as a complement, but often present problems of compatibility with other sources, such as government records.

Formula
Private expenditure on heritage (Percentage)
where
Private expenditure on heritage (Percentage) Private expenditure on heritage as percentage of total expenditure on Preservation, Protection and Conservation of all cultural and/or natural heritage
Private expenditure on heritage (Percentage) Total Expenditure (public and private) on Preservation, Protection and Conservation of all cultural and/or natural heritage
Private expenditure on heritage (Percentage) Sum of all types of private expenditure on the preservation, protection and conservation of cultural and/or natural heritage
Types of Disaggregation
By type of heritage (cultural, natural)

Interpretation
A higher value would signify a greater commitment from donors (national or international) to protecting national heritage in a given country. For international, it could also be potentially a greater degree of aid dependency for governments in terms of heritage protection.
Limitations
In general, the availability of private expenditure data for heritage is significantly lower compared to public expenditure so that it will take several years, capacity building, and financial investment in order to increase coverage to an acceptable level.

This indicator comprises only private investments in heritage. It does not measure non-monetary factors such as national regulations or national/local policies for the preservation, protection and conservation of national cultural and/or natural heritage. These policies could take the form of fiscal incentives such as tax benefits for donations or sponsorship.