Le Glossaire de l'ISU contient des termes statistiques relatifs à l'éducation, la science et technologie, la culture et la communication. Certains termes sont traduits dans une ou plusieurs langues suivantes : Arabe, Anglais, Chinois, Français, Espagnol et Russe. D'autres présentent des informations plus détaillées, telles les définitions, les formules de calcul pour indicateurs et les sources. Les indicateurs sont identifiés par un astérisque.

Ce Glossaire est un outil vivant, actualisé régulièrement par l'ISU. Afin de l'enrichir et d'en améliorer la qualité, les utilisateurs sont invités à envoyer leurs commentaires et suggestions à uis.information@unesco.org.
Naviguer par lettre
Chercher par mot
  • Langue
  • Anglais
  • Français
  • Espagnol
  • Arabe
  • Russe
  • Chinois
Naviguer par étiquette
Afficher tous les termes dans une seule page

Proportion des dépenses publiques totales affectées aux services essentiels (éducation, santé et protection sociale)

Définition
Indicateur ODD 1.a.2: Dépenses totales des administrations publiques générales (locales, régionales et centrales) pour l'éducation (courantes, en capital et transferts), exprimées en pourcentage des dépenses totales des administrations publiques dans tous les secteurs (y compris la santé, l'éducation, les services sociaux, etc.). Cela inclut les dépenses financées par des transferts de sources internationales vers le gouvernement.
Source de la définition
Institut de statistique de l'UNESCO
But
L'indicateur est utilisé pour évaluer l'accent mis par un gouvernement sur l'éducation par rapport à ses investissements dans d'autres secteurs. L'indicateur montre à quel point l'éducation est prioritaire pour un gouvernement donné, au fil du temps ou en comparaison avec d'autres pays.
Méthode de calcul
Dépenses publiques totales pour tous les niveaux d'enseignement combinés, exprimées en pourcentage du total des dépenses publiques générales (tous secteurs).
Source de données
Les données sur les dépenses d'éducation sont reçues des gouvernements des pays qui ont répondu à l'enquête annuelle de l'ISU sur l'éducation formelle ou à la collecte de donnees UNESCO-OCDE-Eurostat (UOE). Les données utilisées pour remplir le questionnaire sur les dépenses d'éducation peuvent provenir des rapports financiers annuels du ministère des Finances et / ou du ministère de l'éducation et / ou des rapports des comptes nationaux de l'Office national de statistique. Les données sur le total des dépenses publiques générales (tous secteurs) sont tirées de la base de données des Perspectives de l'économie mondiale du Fonds monétaire international et sont mises à jour une fois par an.
Formule
Proportion des dépenses publiques totales affectées aux services essentiels (éducation, santé et protection sociale)
Proportion des dépenses publiques totales affectées aux services essentiels (éducation, santé et protection sociale) Total des dépenses publiques pour l’éducation (tous niveaux d'enseignement confondus) en pourcentage du total des dépenses publiques générales au cours de l'année financièreProportion des dépenses publiques totales affectées aux services essentiels (éducation, santé et protection sociale)
Proportion des dépenses publiques totales affectées aux services essentiels (éducation, santé et protection sociale) Total des dépenses des administrations publiques pour l'éducation (tous niveaux d'enseignement confondus) au cours de l'année financièreProportion des dépenses publiques totales affectées aux services essentiels (éducation, santé et protection sociale)
Proportion des dépenses publiques totales affectées aux services essentiels (éducation, santé et protection sociale) Total des dépenses publiques générales au cours de l'année financièreProportion des dépenses publiques totales affectées aux services essentiels (éducation, santé et protection sociale)
Types de désagrégation
Éventuellement, par niveau d'éducation.
Interprétation
Une proportion élevé des dépenses publiques consacrées à l'éducation démontre une priorité élevée du gouvernement pour l'éducation par rapport aux autres investissements publics. Lors de l'interprétation de cet indicateur, il convient de garder à l'esprit que certains gouvernements ont plus (ou moins) de ressources financières et donc des budgets globaux plus importants (ou plus petits), et que les pays avec des populations plus jeunes peuvent dépenser plus pour l'éducation par rapport à d'autres secteurs tels que la santé ou le social. sécurité, et vice-versa. Le Cadre d'action Éducation 2030 a approuvé une référence pour cet indicateur, qui encourage les pays à allouer au moins 15% à 20% de leurs dépenses publiques à l'éducation.
Standard de qualité
L'indicateur doit être produit sur la base de données cohérentes et réelles sur les dépenses publiques totales d'éducation et les dépenses publiques totales dans tous les secteurs combinés. L'ISU tient à jour une base de données mondiale utilisée pour produire cet indicateur et définit les protocoles et les normes pour la soumission des données par les pays.
Limitations
Dans certains cas, les données sur les dépenses publiques totales d'éducation ne concernent que le ministère de l'éducation, à l'exclusion d'autres ministères peuvent également consacrer une partie de leur budget aux activités éducatives. Bien que le FMI vise à publier des données sur les dépenses totales des administrations publiques en suivant des définitions communes basées sur le Manuel des statistiques des finances publiques, dans la pratique, ce concept (et ce qu'il inclut) peut différer d'un pays à l'autre.

Proportion of total government spending on essential services (education, health and social protection)

Definition
SDG Indicator 1.a.2: Total general (local, regional and central) government expenditure on education (current, capital, and transfers), expressed as a percentage of total general government expenditure on all sectors (including health, education, social services, etc.). It includes expenditure funded by transfers from international sources to the government.
Source Definition
UNESCO Institute for Statistics
Purpose
The indicator is used to assess a government's emphasis on education relative to its investments in other sectors. The indicator shows how much of a priority education is for a given government, over time or in comparison with other countries.
Calculation Method
Total government expenditure for a all levels of education combined, expressed as a percentage of total general government expenditure (all sectors).
Data Source
Data on education expenditure are received from country governments responding to the annual UIS survey on formal education or to the UNESCO-OECD-Eurostat (UOE) data collection. The data used to fill the questionnaire on education expenditure may come from annual financial reports by the Ministry of Finance and/or the Ministry of Education, and/or national accounts reports by the National Statistical Office. Data on total general government expenditure (all sectors) are obtained from the International Monetary Fund's World Economic Outlook database and are updated once a year.
Formula
Proportion of total government spending on essential services (education, health and social protection)
where
Proportion of total government spending on essential services (education, health and social protection) total government expenditure on education (all levels of education combined) as a percentage of total government expenditure in financial yearProportion of total government spending on essential services (education, health and social protection)
Proportion of total government spending on essential services (education, health and social protection) total general government expenditure on education (all levels of education combined) in financial yearProportion of total government spending on essential services (education, health and social protection)
Proportion of total government spending on essential services (education, health and social protection) total government expenditure in financial yearProportion of total government spending on essential services (education, health and social protection)
Types of Disaggregation
Possibly, by level of education.
Interpretation
A high proportion of government expenditure on education demonstrates a high government priority for education relative to other public investments. When interpreting this indicator one should keep in mind that some governments have more (or fewer) financial resources and therefore larger (or smaller) overall budgets, and that countries with younger populations may spend more on education relative to other sectors such as health or social security, and vice-versa. The Education 2030 Framework for Action has endorsed a benchmark for this indicator, which encourages countries to allocate at least 15% to 20% of their public expenditure to education.
Quality Standards
The indicator should be produced based on consistent and actual data on total government expenditures on education and total government expenditures on all sectors combined. The UIS maintains a global database used to produce this indicator and defines the protocols and standards for data reporting by countries.
Limitations
In some instances, data on total public expenditure on education refer only to the Ministry of Education, excluding other ministries may also spend a part of their budget on educational activities. Although the IMF aims to publish data on total general government expenditure following common definitions based on the Government Finance Statistics Manual, in practice this concept (and what it includes) may differ between countries.